Archives pour janvier, 2012

moqueur burlon

Un mot, un jour (Espagnol-19)

5

Moqueur

moqueur burlon

Le premier mot du jour est burlón et signifie moqueur. Le féminin, moqueuse, se dit burlona. Bref, du très classique. Je pense que le meilleur moyen de s’en rappeler s’est de penser au mot burlesque qui vient de l’italien burla (qui veut dire blague).

Attention, rien à voir avec la définition américaine du burlesque à la Dita von Teese, l’article Wikipédia fait bien de le préciser. :)

Au passage si tu te demandes comment faire le ó eh bien il suffit de maintenir la touche alt appuyée puis de taper 162. Hop! ó!
 
se moucher sonar

Se moucher

Ici rien de bien compliqué, se moucher se dit sonarse, autrement dit se faire sonner (comme un klaxon). Il n’y a plus qu’à s’imaginer en train de se pincer le nez pour le faire sonner comme une trompette » et l’affaire est dans le sac.

Bonus, sonar veut vraiment dire sonner donc c’est deux pour le prix d’un, royal!
 
 
 
 
 

Voyou

voyou en col blancVoyou se dit golfo. Parfois il faut un peu chercher des voies détournées pour trouver un moyen mnémotechnique acceptable.

Finalement je me suis dit que le golf c’est le sport préféré de la criminalité en col blanc, ces voyous du monde de l’entreprise.
 
 
 
 
Crédit photos:
© Roy McMahon/Corbis

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
eclipse

Un mot, un jour (Espagnol-18)

1

Retour à une série laissée un peu en suspens, voilà de qui augmenter un peu ton vocabulaire espagnol ;)

Asombrar

eclipse
Le premier mot du jour est asombrar qui veut dire étonner, stupéfier. Pour m’en souvenir, j’ai fait appel à un souvenir d’enfance: Tintin. Dans l’album le temple du soleil, Tintin, alors captif des Incas, lit dans le journal l’annonce d’une éclipse et fait croire à ces ignorants qu’il commande au soleil.

Les incas étonnés et même stupéfaits par l’assombrissement soudain du ciel demande grâce à Tintin en l’échange de la vie du professeur Tournesol.

Temer


Temer veut dire craindre et vient directement du latin timere (beaucoup plus logique que nous les espagnols, sur le coup). Bon, je sais, ça ne t’aide pas des masses si tu n’es pas un latinisant aguerri qui a lu Virgile dans le texte (timeo danaos et dona ferentes).

Par contre si je te dis « timoré », ça te parle sans doute plus non? Temer → craindre, timoré → craintif.

Apostar

apotre misant
Apostar m’a directement fait penser à apôtre. Quel rapport avec le mot miser, véritable signification d’apostar? Bonne question. Flashback 2000 ans plus tôt, banlieue de Nazareth. Les aspirants messies et autres prédicateurs pullulaient dans le royaume de Judée.

Bien malin celui qui aurait pu dire alors lequel d’entre eux rentrerait dans l’Histoire. On peut dire que les 13 apôtres ont eu du flair lorsqu’ils ont misé sur Jésus (une semaine après Noël, timing de folie sur Astuces Langues).

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Haut de page