Allemand

Décaglotte heureux

Interview: Luca parle 10 langues et nous explique sa méthode infaillible

20

Luca le décaglotteSalut Luca, ça me fait vraiment super plaisir de t’accueillir ici pour cette interview. On peut dire que tu es une célébrité dans la communauté des passionnés de langues.

Pour rappeler un peu les faits, en 2008 tu as posté une vidéo où tu parlais 8 langues et ça a rapidement fait le buzz, notamment sur le forum du site how-to-learn-any-language qui est je le rappelle, le plus gros forum anglophone consacré aux langues. Aujourd’hui les vidéos de ta chaîne Youtube ont été vues presque 700000 fois.

En fait ta célébrité ne vient pas seulement de cette première video où tu parles 8 langues. Tu en as publié de nombreuses par la suite, où tu expliques ta méthode et où tu donnes ton point de vue sur certaines questions « clé » en langues, notamment sur la courbe d’apprentissage ou sur l’utilité de prendre des cours. D’ailleurs j’invite tous les lecteurs qui parlent anglais à visiter ta chaine Youtube d’urgence! ;)

On commence par le grand classique des interviews de polyglotte. Combien de langue parles-tu à l’heure actuelle? Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.7/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
grenzenlos

Le meilleur cours de ma vie

12

J’écris cet article dans le Paris-Berlin qui me ramène à la maison et je profite de l’occasion pour revenir sur mes premiers pas en allemand.

Ma meileure leçon d’allemand

grenzenlos
Je me rappelle encore très bien de mon premier cours d’allemand. J’étais haut comme trois pommes et je venais de rentrer en 6ème. Je me rends compte en écrivant ces lignes que c’était il y a 15 ans et comme en plus on est dimanche soir, je sens comme une légère envie de déprimer poindre à l’horizon. Mais passons.

Donc comme je le disais, j’étais haut comme trois pommes et j’avais une prof ma foi très sympathique, ce qui, chez les profs d’allemand, est suffisamment rare pour être souligné (je plaisante, bien entendu).

Je me rappelle étonnamment bien des premières leçons. Il y était question de cochons d’Inde disparus, de vacances, de bronzage, de robes à volants et d’échange de sandwichs à la pause de 10h (si vous êtes nés dans les années 80 ça vous dit probablement quelque chose, ces bouquins s’appelaient « Grenzenlos »).

Ces premières leçons étaient constituées de petits dialogues mettant en scène des situations de la vie de tous les jours. Aujourd’hui encore, le vocabulaire reste gravé dans ma mémoire. Je pourrais même vous ressortir des passages entiers, signe que ces dialogues, pourtant banals en apparence, m’ont marqué de manière indélébile. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Haut de page